Mes 8 premiers jours de défi : mes outils

Depuis depuis maintenant neuf jours, j’ai commencé mon défi : 21 jours pour arrêter de presser mes enfants. Aujourd’hui, nous sommes plus de 100 À suivre ce défi. Je remercie toutes les mamounes (aujourd’hui nous n’avons pas encore de papoune dans le groupe, mais je ne désespère pas ;-)) qui ont rejoint le groupe Facebook, et qui partagent leur quotidien avec moi. Ce partage est essentiel, à mon sens pour la réussite du défi.

Dans cet article, je souhaite vous partager les outils que j’ai déjà mis en place, en espérant que cela vous aide si vous aussi vous souhaitez commencer ce défi.

Petit retour en arrière 😉

Jour 1 : Le bracelet

Inspiré du défi de Christine Lewicki “J’arrête de râler sur mes enfants et mon conjoint”, j’ai choisi un bracelet élastique à mettre à mon poignet.

 

Le bracelet a un double emploi :

  1. Il fait office de “pense-bête“, de mémo : quand je vois mon bracelet, je me souviens que je suis dans un défi. C’est un engagement ! Si je porte ce bracelet, c’est que je m’engage dans ce processus. Je suis motivée à changer mes mauvaises habitudes.
  2. En changeant mon bracelet de poignet à chaque fois  que je dis “vite, vite, allez ! On va être en retard etc.”, je prends conscience du nombre de fois que je presse mes enfants : première étape dans ce défi.

Jour 2 : le timer et les sabliers

L’enfant n’a pas conscience du temps qui passe jusqu’à ce qu’il sache lire l’heure (et encore un peu plus longtemps). La notion du temps est donc abstraite pour un enfant surtout avant 6-7 ans. Autant dire que signaler à un enfant qu’il ne lui reste que 2 minutes pour s’habiller ou le réprimander parce que “ça fait une demi-heure que t’es levé !“, ça ne sert à rien… sauf à vous énerver encore davantage, lorsque vous aurez le sentiment que votre enfant “n’en a rien à faire !”. 

Il existe donc des outils qui permettent de visualiser le temps qui s’écoule.

Le timer :

Le timer est un petit minuteur (comme pour la cuisine) sauf qu’il y a une partie rouge en plus, qui permet de visualiser le temps qui passe et qui reste. Il existe plusieurs modèles. Le mien est aimanté 😉

Les sabliers :

J’ai acheté un lot de sabliers colorés qui va de 30 secondes à 10 minutes. Mon fils de 3 ans et demi les a tout de suite adoptés, il les emporte partout ! Aujourd’hui, je vais en acheter un de 30 minutes…

                         

PS [en toute transparence] : Les produits que je présente sur mon blog ont un lien affilié avec Amazon, c’est à dire que si vous passez par mon lien, je perçois une mini commission de la part d’Amazon. Si je vous les conseille c’est que je les ai moi-même testé. Pour vous, cela ne change pas le prix, pour moi, ça ne me fait pas vivre ;-), mais cela contribue au développement de mon blog.  Merci de votre soutien.

Jour 3 : Les habiletés apprises dans les ateliers Faber et Mazlish

Je vous en parlais, j’ai participé à un cycle d’ateliers Faber et Mazlish pour apprendre les habiletés parentales et la communication parents/enfants. En ce troisième jour, j’ai eu l’occasion de mettre en pratique deux habiletés apprises :

  1. Ne supprimez pas l’espoir.
  2. Utiliser l’imaginaire pour leur offrir ce qu’ils souhaitent.

Dans cette vidéo, je vous parle de mon expérience avec mon fils de 3 ans et demi.

Vous trouverez toutes les habiletés enseignées par Adèle Faber et Elaine Mazlish dans ce livre, best seller de l’éducation positive et bienveillante.

Jour 4 à 8 : Une pause dans le défi 😉

Oups… quand je me suis lancée dans le défi de 21 jours pour arrêter de presser mes enfants, j’avais oublié qu’il y avait un long week end, et que mon chéri m’avait prévu une escapade en amoureux à Barcelone, donc pause forcée dans le défi…

J’avais cependant préparé deux outils à vous offrir !

L’échelle du temps :

21 jours de défi, d’accord ! Mais comment se repérer au bout de 6 jours ? Surtout si on repart à zéro parce qu’on a eu le malheur d’échapper un “vite !” de trop 🙁 .

J’ai donc préparé un outil pratique : l’échelle du temps, à télécharger ici : 

21 jours pour arrêter de presser mes enfants, échelle du temps

Les explications en vidéo ici :

Les 6 questions indispensables à se poser avant de presser nos enfants le matin :

Avant de me lancer dans ce défi de 21 jours, j’avais déjà mis en place un certain nombre de choses le matin. J’en parlais notamment dans cet article : Dites stop à la galère du matin. Si vous débutez ce défi de 21 jours pour arrêter de presser vos enfants ou bien si vous rechutez régulièrement, je vous conseille de vous poser ces 6 questions. Vous pouvez les télécharger ici et visionner la vidéo.

les 6 questions à se poser avant de stresser vos enfants le matin

Voilà donc ma première semaine de défi et mes premiers outils. J’espère qu’ils vous serviront aussi.

Et vous ? Comment se passe votre défi ? Utilisez-vous les outils ? Qu’en pensez-vous ?

Vous pouvez me le dire dans les commentaires ci-dessous ou bien rejoindre le groupe Facebook dédié au défi .

Je vous attends ! 🙂 Et je vous retrouve très vite pour la suite du défi !

Ludiquement vôtre.

2 thoughts on “Mes 8 premiers jours de défi : mes outils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *