Votre enfant ne vous raconte rien de l’école ? Mon astuce.

16h30 : vous avez la chance de pouvoir venir chercher vos enfants à la sortie de l’école. Heureuse de pouvoir les récupérer et de passer un peu de temps avec eux.

Cette scène se passe devant le portail de l’école 😉

Vous : Alors, comment s’est passée ta journée ?

Lui : Bien.

Vous : Vous avez fait quoi à l’école ?

Lui : Je sais plus.

Vous : Tu as réussi à réciter ta poésie ?

Lui : Mouai

Vous (de plus en plus agacée) : Mais tu as réussi à mettre le ton ?

Lui : Tu m’as ramené le goûter ?

Vous : Oui. T’as mangé quoi à la cantine ?

Lui : Je sais plus. Y a quoi au goûter ?

Vous (lui tendant sa compote et ses biscuits) : Et t’as fait quoi sinon ?

Lui, énervé : Mais laisse moi ! J’ai pas envie d’en parler !

Voilà le résumé d’une non conversation, qui frustre la plupart des parents, n’est-ce pas ? En tous cas chez moi, c’était le cas !

J’en avais pris mon parti, et n’insistais plus trop. Je me suis rendue compte alors que les anecdotes arrivaient plus tard, au dîner, voire beaucoup plus tard…. des jours ou des semaines plus tard !

Au beau milieu d’une conversation, qui de plus est, n’avait rien à voir :

Tu sais que les égyptiens, ils ont construit des pyramides pour mettre des momies dedans !?  

Vous : heu, oui, mais pourquoi tu me parles de ça maintenant alors qu’on parlait du week end à la mer ?!

Lui : Bah, c’est maîtresse qui l’a dit.

Si cette situation vous parle, j’imagine que tout comme moi, vous vous demandez comment en connaître davantage sur ce qu’il se passe dans la classe de votre enfant, sans avoir à demander un rendez-vous avec la maîtresse ?

J’ai trouvé et m’empresse donc de vous partager mon humble expérience.

Le secret : Jouez à la maîtresse !

En 10 minutes de jeu, vous en saurez davantage qu’avec toutes vos questions qui restent sans réponse.

Laissez votre enfant être la maîtresse et, vous, endossez le rôle de l’élève. Plus vous jouerez le jeu de l’enfant, plus vous en saurez.

Chez les enfants, les jeux de rôles se développent essentiellement entre 3 et 6 ans.  Au travers du “jeu d’imitation”, l’enfant va rejouer des scènes et des situations qu’il connaît ou qu’il a vécu :  vous verrez très vite quelle genre de maîtresse il a... le vocabulaire employé, la pédagogie choisie et  l’ambiance de la classe.

Pour ma part, j’ai pu observer ce que je suppose être la routine du matin dans la classe de CE1 de ma fille :

La “maîtresse” m’a appelé pour vérifier mon cahier de liaison, puis est venu le rituel de la date.

J’ai ensuite découvert un jeu : après avoir observé une chaine de dessin, un enfant sorti dans le couloir doit deviner quel dessin a été effacé du tableau. Sa maîtresse utilise donc du jeu dans sa pédagogie ! Intéressant 😉 

L’an dernier ma fille avait une enseignante proche de la retraite. En jouant à la maîtresse avec elle j’ai vite compris les méthodes “à l’ancienne” employée : des lignes pour les punitions, les “Pénibles”  devant ! Ma fille n’employait pas le mot “pénible” avant ça…

Bref, au lieu de poser des questions à vos enfants à la sortie de l’école, prenez 10 minutes pour jouer à la maîtresse : vous verrez vous apprendrez plein de choses sur ce qui se passe à l’école 😉

PS : je n’ai pas encore joué à ce jeu avec mon fils qui vient tout juste de rentrer en petite section.. mais je testerai bientôt et verrai si mon garçon s’éclate autant à jouer à la maîtresse que ma fille. Je vous tiendrai au courant 😉

Sinon ça marche aussi avec les parents ! Si vous voulez connaître la perception de vos enfants de votre vie familiale, jouez au papa et à la maman avec eux. Attention, les neurones miroirs en action, ça peut faire mal !

En attendant, je serai heureuse de connaître vos expériences. Partagez nous ce que vous avez appris grâce aux jeux de rôle dans les commentaires ci-dessous.

PSS : Maintenant je m’adresse aux vraies maîtresses ! Le joli dessin qui illustre l’article est de mysticlolly. Une instit’ (un peu moins) débutante qui fait de très belles illustrations pour la classe. Bonne découverte !

2 thoughts on “Votre enfant ne vous raconte rien de l’école ? Mon astuce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *