10 conseils pour une parentalité plus ludique

Le saviez-vous ? Les études sur les neurosciences le confirme : la parentalité ludique réduit sensiblement le stress. Elle favorise l’attachement, augmente le plaisir d’être parent, mais est également vraiment bénéfique pour le développement de votre enfant.

Jouer vient naturellement aux enfants. Pourtant, pour nous les parents occupés, fatigués et stressés, cela peut souvent sembler être la dernière chose que nous voulons faire ou pour lequel nous voulons prendre/(perdre ?) du temps !

Et si je vous disais qu’être joueur vous aidera à vous donnera plus d’énergie ?

Le jeu favorisera des liens plus étroits et plus profonds avec votre enfant, ce qui favorisera plus de coopération et de joie dans votre foyer !

10 conseils pour une parentalité ludique

Alors, comment développer sa parentalité ludique ?

Voici quelques idées qui vous aideront à apporter plus de jeu au sein de votre foyer :

1. Planifiez-le  !

Si le jeu n’est pas naturel pour vous, prévoyez du temps pour ça. Déterminez avec vos enfants les jeux auxquels vous aimez jouer et jouez avec eux. Si vos enfants sont assez grands, ils peuvent vous proposer une liste de jeux auxquels vous aimez jouer et en écrire un différent sur votre calendrier chaque semaine pour vous assurer que vous avez le temps de jouer. Bientôt, leur joie de jouer avec vous encouragera également votre enfant intérieur à se joindre à la fête!

2. Commencez votre journée avec des jeux

Un jeu rapide, une danse dans la cuisine ou un moment de défoulement vous assureront de bien commencer la journée ! Cette façon amusante de vous connecter tôt dans la journée vous prépare à une journée merveilleuse.

3. Mettez-vous en scène

Les enfants adorent les marionnettes et les spectacles de théâtre. Développez des personnages qui feront rire vos enfants. Un papa que je connais aime porter une perruque et un nez rouge pour se transformer en clown, ce qui ne manque jamais de faire rire sa famille. Une façon de se sentir connectés et heureux avec ses enfants.

4. Devenez Pierre Richard

Plus vous ferrez l’idiot mieux ce sera ! Faites semblant de tomber, de gaffer, de  vous embrouiller ou de parler en javanais. Provoquez le rire de vos enfants et laissez-vous porter…

5. Retrouvez le chemin de votre enfance

Souvenez-vous des jeux que VOUS aimiez jouer quand vous étiez enfant. Racontez-le à vos enfants. Les enfants adorent entendre des histoires sur leurs parents lorsqu’ils étaient petits. Ils adoreront encore plus jouer aux jeux auxquels vous avez joué «à votre époque». Pour ma part, j’ai eu beaucoup de plaisir à faire découvrir le LabyrintheAcrobate ou encore le Mille Bornes à mes enfants. Aujourd’hui, ils aiment tout autant y jouer que moi.

6. Utilisez le jeu pour changer d’humeur

Le jeu peut être une bonne stratégie pour les moments difficiles. Lorsque votre journée ne se passe PAS comme prévu, ayez un plan de secours rempli d’idées ludiques comme une bataille d’oreillers spontanée, une course autour de la maison, prétendre se transformer en statue etc. Toutes ces idées ludiques peuvent vraiment changer l’humeur de la famille.

7. Observez

Prenez le temps de regarder vos enfants jouer, ne serait-ce qu’une minute ou deux. Ne faites rien d’autre que de vous étonner de l’incroyable potentiel de votre enfant et de la qualité de ses jeux.

8. Amusez-vous avec les tâches ennuyeuses

Si vous avez du mal à tout caser dans votre journée, essayez de combiner les choses ! Comme le jeu et les tâches ménagères par exemple. Mes enfants adorent ranger le linge en jouant au mémory des chaussettes par exemple.  Ou encore relever le défi de ranger une pièce en particulier avant la fin de la chanson.

9. Adoptez le jeu pour la coopération

Utilisez le jeu pour aider vos enfants à comprendre les règles et les attentes de votre famille. Si vous devez sans cesse rappeler à vos enfants de ranger leur chambre, faites-le à voix haute et demandez-leur de suivre vos ordres à la façon de “Jacques à dit ” 😉

Si votre enfant refuse de s’habiller, allez vers lui et dites d’une manière ludique: «Oh, d’accord, je peux vous aider cher Monsieur, car j’ai obtenu mon diplôme pour habiller les gens !». Puis enfilez le pantalon sur vos bras, le slip sur la tête et les chaussettes aux mains. Vous serez surpris de voir comment, après quelques éclats de rire, vos enfants seront plus coopératifs.

10. Donner la priorité au jeu 

Pas seulement avec vos enfants mais aussi pour VOUS. Qu’est-ce qui fait vraiment plaisir ?  Faites une liste de choses que vous aimez faire et faites-les !

Et si vous me partagiez votre expérience ? Quels sont vos jeux préférés ? Dites-le moi dans les commentaires, j’adorerai vous lire :-).

NB : Cet article est une adaptation d’un article de handinhandparenting.org : 10 Tips for more Playful Parenting

Recherches utilisées pour trouver cet articlele jeu en famille parentalité,le jeu ludique en famille

2 thoughts on “10 conseils pour une parentalité plus ludique

  1. Bonjour Violaine,

    je trouve ton article très motivant ! Surtout quand parfois c’est un véritable casse-tête pour trouver des solutions pour communiquer avec les enfants. Rien que de prendre le temps de se mettre dans la peau d’un personnage débloque tellement de situations ! Plutôt que de se braquer et d’aller au forcing…

    Personnellement j’ai déjà essayé l’astuce de mettre une musique pour ranger. C’est tout simple ! Evidemment on ne range pas aussi vite qu’on le voudrait mais au moins tout le monde coopère, on rigole on s’amuse et ranger devient facile comme tout !

    Avoir toujours une astuce sous le bras pour les aprems imprévus ça facilite beaucoup les choses aussi c’est vrai. Parfois il suffit de sortir un jeu de sa boîte et parfois aussi on a trouvé un truc sur Internet et on en profite pour le tester. J’aime bien :
    – lancer des défis créatifs (un atelier de masques par exemple, le plus bizarre, le plus coloré, etc etc.)
    – tester un escape game à la maison, il faut un peu de mise en place mais après qu’est-ce qu’on s’amuse !
    – mettre en place moi-même un jeu de piste avec plein d’énigmes, de cachettes et un super trésor à la clé. là ça prend toute l’aprem ! Et c’est bon pour la découverte d’un sujet particulier au enfants. De l’apprentissage ludique en somme !
    – se raconter des histoires, drôles, qui font peur ou encore étranges, par exemple en rajoutant chacun un morceau à l’histoire à tour de rôle et en piochant des papiers avec des mots qu’on doit obligatoirement placer. Fous rires garantis !
    – et plein d’autres encore !

    Merci pour cet article super inspirant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.